D'une rive à l'autre: patrimoines croisés

 
Ed. by Silvia Naef, Pauline Nerfin and Nadia Radwan. Book studies in hommage to Professor Leïla el-Wakil
Geneva, Slatkine editions, 2018
 

Cet ouvrage de mélanges est dédié à la professeure Leïla el-Wakil, historienne de l’art, architecte et spécialiste dans le domaine de la conservation du patrimoine bâti. À l’occasion de son départ à la retraite, après trente ans de carrière au sein de l’alma mater genevoise, ses collègues, amis et anciens élèves, historiens de l’art, professionnels et experts du patrimoine culturel, ont voulu lui rendre hommage en contribuant à cet ouvrage. D’une rive à l’autre : patrimoines croisés reflète les intérêts interdisciplinaires liés aux travaux de Leïla el-Wakil, dont la carrière se situe à la croisée des chemins entre l’architecture locale et le patrimoine bâti méditerranéen. Il fait également écho à son engagement pour la sauvegarde du patrimoine à Genève et ailleurs, de même qu’à ses multiples actions éducatives et culturelles menées au sein de la Cité. L’ouvrage a été édité par Silvia Naef, professeure ordinaire à l’unité d’arabe de l’Université de Genève, Pauline Nerfin, son assistante et doctorante à l’unité d’histoire de l’art de l’Université de Genève et Nadia Radwan, son ancienne assistante et professeure assistante à l’Université de Berne.

 

 

Les Modernes d'Egypte: Une Renaissance transnationale des Beaux-Arts et des Arts Appliqués

 
Bern, Peter Lang, Series: Middle East, Social and Cultural Studies/Etudes culturelles et sociales sur le Moyen-Orient, 2017
 

In this book, Nadia Radwan explores a key moment of the development of modern Egyptian art, when the foundations of a new artistic practice are defined in the early 20th century. Based on field work and unexplored archival material, this work focuses on a generation of painters and sculptors commonly referred to as the pioneers (al-ruwwad). Trained in institutions, such as the School of Fine Arts in Cairo, their production is inscribed in a project of artistic renaissance and reflects multiple transcultural interactions between Egypt and Europe. This publication thus re-evaluates these artists that opened the path to Egyptian modernism and sheds light their yet understudied production. While art history is now approached in the perspective of circulations, exchange and networks, this book offers a background to a better comprehend the dynamics and stakes of contemporary art in the Middle East.